Guide de la Confiance en Soi :

 

Manuel pratique de développement personnel pour développer sa confiance en soi et vivre une vie plus riche et épanouie

 

Par Tony SERVERA

 

Table des matières

Guide de la Confiance en Soi :

I. LE CORPS

II. L’ESPRIT

 

© 2021 Servera, Tony

ISBN: 9782322377916

Édition : BoD - Books on Demand

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

I. LE CORPS

« Un esprit sain dans un corps sain » Juvénal

Tu l’auras remarqué, il fallait un sacré culot couplé à un gros manque d’originalité pour démarrer l’écriture de ce petit livret par une citation aussi connue, hein ? Mais tu vas vite découvrir que je n’ai peur de rien ! Pourquoi ? Parce qu’elle résume vraiment très bien comment on peut réussir à devenir une personne bien plus confiante au quotidien. Dans ce petit livre, je vais te partager mon expérience personnelle et ce qui m’a amené à devenir une personne bien plus confiante que je ne l’étais.

Et personnellement, c’est lorsque j’ai commencé à reprendre le contrôle de mon corps que j’ai ressenti les premiers effets d’une confiance en soi qui grandit.

C’est ce qui est d’ailleurs génial et que l’on va développer ensemble dans ce petit livre. L’idée que la confiance en soi, c’est comme un muscle. On en reparlera notamment dans la partie exclusivement réservée à la confiance.

Personnellement, la première étape que je préconise pour faire grandir sa confiance en soi est de reprendre le contrôle de son corps. Notre corps, c’est notre temple. C’est notre interface avec le monde extérieur. C’est le véhicule. Et si le véhicule tombe en rade tous les dix mètres et qu’il n’est pas fiable, on n’arrivera pas à destination. Ou alors péniblement ! Ton corps, tu seras d’accord pour reconnaître que tu ne l’as pas choisi. T’imagines le bordel d’ailleurs si c’était le cas ? On démarrerait notre existence avec la possibilité de choisir. On programmerait notre avatar un peu comme dans Les Sim’s : couleur de peau, type de cheveux, forme du visage, taille des seins pour ces dames, taille du... nez pour ces messieurs. Évidemment !

Si j’imagine cette possibilité un brin fantasque, c’est parce que qui que tu sois, ton corps ne te donne peut-être pas entièrement satisfaction. C’est une simple hypothèse. Dans nos habitudes contemporaines, nous sommes nombreux à négliger nos corps. C’est d’ailleurs assez paradoxal de voir le soin que certain(e)s peuvent apporter à leurs voitures. Ils les bichonnent, les lustrent une fois par semaine, les font briller et y mettent les huiles les plus performantes. A côté de ça, leur mode de vie est désastreux. Ils se nourrissent principalement de junkfood, boivent beaucoup d’alcool et font peu ou pas du tout de sport. Attention, ce n’est pas un jugement de valeur ! Surtout pas ! Notamment parce que grosso modo, j’avais un mode de vie conforme à ce que je viens de décrire. Je négligeais mon corps. J’oubliais que mes choix et mes décisions avaient un impact sur la suite. Je vais aller encore plus loin dans la description de celui que j’étais. Histoire d’y aller franchement et en toute transparence. Que tu comprennes d’où je viens et l’impact que nos décisions et que nos choix peuvent avoir sur notre vie. T’as signé pour faire grandir ta confiance en toi. Et c’est exactement ce que je veux te donner. Avec un supplément de magie par la même occasion. Alors si tu le veux bien : plantons le décor !

Je vais avoir 29 ans. Je n’ai pas de boulot. Je ne l’ébruite pas partout où je vais mais mon corps ne me donne pas vraiment confiance en moi. En même temps, il y a de quoi vu comme je le néglige. J’ai commencé à perdre sérieusement mes cheveux. Ça flingue littéralement l’estime que je me porte. A côté de ça, je m’enfile régulièrement des seaux entiers de poulets de chez KFC. J’arrose le tout d’un soda light pour me donner bonne conscience, ça aide à faire glisser les frites huileuses qui sont au menu. Je suis en jogging devant la télévision et passe la plupart de mon temps à regarder des séries ou à jouer à la console. De manière quasiment compulsive, j’actualise les différents réseaux sociaux sur lesquels je suis inscrit. Ma vie n’est pas franchement celle que j’imaginais. Evidemment, je ne mets en avant que les points négatifs. Mais l’idée, c’est que tu comprennes que si je devais donner une note à ma vie à ce moment- là, je n’aurais pas eu la moyenne. J’étais une version de moi diminuée. Je dormais mal, j’avais régulièrement des pensées négatives. En un mot comme en cent : je subissais ma vie.

L’objet de ce petit livre, ce n’est évidemment pas de se répandre sur ma propre expérience personnelle. J’en parle et j’en reparlerai car je compte m’en servir régulièrement comme d’un moyen pour illustrer mes propos. Te montrer que d’où que tu partes, tu peux arriver où tu le souhaites. Tu en es capable ! Tu as en toi un potentiel incroyable. Même si tu en doutes. Même si ce n’est pas ce que te répète ton entourage. Même si ce n’est pas ce que tu entends dans ta propre tête lorsque tu entreprends quelque chose ! Même si aujourd’hui, tu es paralysé(e) par les peurs et tu as l’impression de n’avoir absolument aucune confiance en toi.

Le corps disais-je, c’est ton véhicule. C’est ce qui te sert à vivre toutes tes expériences sur terre depuis ta naissance. Et si le véhicule est déglingué, mal entretenu ou défectueux : cela conditionne une grande partie de tes expériences. Tu ne l’as pas choisi ce corps. En revanche, tu peux choisir la façon dont tu le traites. Et de manière générale, même si tu le sais peut-être déjà : la seule chose qui est à ta disposition, c’est la manière dont tu réponds aux situations.

Commençons d’ailleurs par ce sujet : tu peux choisir consciemment la manière dont tu t’alimentes. Et ça tombe bien, c’est le sujet qui suit...

A. NUTRITION

Que les choses soient claires, je ne suis pas nutritionniste. Je n’ai fait aucune étude en matière de nutrition. Je fais juste part de mes différentes expériences et de la digestion des ouvrages et ressources que j’ai pu être amené à consulter depuis que je m’y intéresse.

Si je reprends mon analogie du véhicule, l’alimentation est donc le principal carburant de notre corps. Pas étonnant que le véhicule peine à se mouvoir s’il est alimenté de la mauvaise manière. Lorsque l’on me bassinait à longueur de journées sur l’impact de l’alimentation sur mon corps, ça ne me donnait absolument pas envie d’induire le changement. L’être humain est spécialiste d’une discipline : attendre que les choses soient trop graves pour les changer. J’ai une bonne nouvelle, il n’est jamais trop tard.

Si tu veux amener ta vie à un autre niveau, cela commence vraiment par l’alimentation. Si tu veux la vie dont tu rêves, il va falloir commencer par ce que tu mets dans ton assiette.

L’alimentation la plus saine, c’est une alimentation vivante, organique. C’est une alimentation qui sort de la terre et non pas des usines. Lorsque je m’enfilais une grosse plâtrée de pâtes arrosées de sauce tomate et de gruyère, je ne vais pas mentir : le plaisir était immédiat ! Idem lorsque je m’enfilais un menu énorme dans un fast- food. Mais ce plaisir immédiat, il a un prix. Notre alimentation a un impact sur notre niveau d’énergie... Moins nous avons d’énergie, moins nous sommes capables de vivre pleinement. Nous nous contentons de survivre. Je suis convaincu que nous sommes ici pour faire des choses plus grandes. Plus lumineuses ! Nous ne sommes pas ici pour nous traîner au sol comme des larves. Nous sommes destinés à briller. Oui, même toi. T’as des choses incroyables à faire ici sur cette terre. Et si tu veux te mettre en chemin vers ton plein potentiel, il va falloir que tu soignes ton alimentation.

Hélas, ça ne sera probablement pas la dernière métaphore moisie de ce petit livre