Les photos du livre proviennent essentiellement de Wikipedia, Wikimedia Commons et Pixabay. Les captures d'écran de sites web et de vidéos qui illustrent les propos des auteurs, entrent dans le cadre de la convention de Berne et du droit à la citation. Photo couverture, Pyramide du Louvre, Pixabay.

© 2019, Jean Seimple

Impression et Édition : BoD Books on Demand GmbH, Norderstedt

ISBN : 978-2322111763

Dépôt légal, avril 2019.

Pour nos enfants...

Les droits d’auteur du livre sont reversés au profit des enfants les plus démunis.

Plus d’infos : www.poureuxlelivre.fr

Ce livre découle une nouvelle fois, de la nécessité de sauvegarder tout mon travail, de le « graver dans le marbre » au travers de la Bibliothèque Nationale de France.

Il compile un volume de deux ans de travail et de sacrifices sur l’un des plus grands mystères de notre temps.

Il n’a pas pour but de vous faire rêver au travers d’une histoire, mais simplement de vous transcrire le message caché des Bâtisseurs des Pyramides, notre héritage.

Certains chapitres recèlent les plus importantes découvertes de notre histoire, comme celle du fameux continent de l’Atlantide, et même si cela peut paraître un peu prétentieux de ma part, sachez que c’est simplement la Vérité ; qu’elle soit bonne ou mauvaise, la Vérité est le Chemin que j’ai toujours suivi.

Je n’ai rien à vendre et ma démarche est anonyme, sans volonté de notoriété publique, je ne trahis donc pas la pudeur nécessaire à une telle démarche.

Cette nouvelle édition inclus un nouveau chapitre et d'une découverte scientifique faite au mois d’août 2018 .

J’aurai voulu ne pas commencer par le premier chapitre « Les Clés de la Pyramide » car ce que je découvre est tellement incroyable, qu’il risque de vous laisser perplexe. C’est un des secrets les mieux gardés, dont les preuves matérielles, contrairement aux autres sujets traités dans les chapitres suivants, ont disparues avec le temps et connues seulement par certains initiés.

Il s’agit du message des Bâtisseurs à l’état brut si je puis dire, et vous comprendrez pourquoi une chape de plomb recouvre ces mystérieuses Pyramides.

Le nouvel élément, que je découvre pendant la rédaction de ce premier chapitre, et que je vais appeler anonymement X pour ne pas vous gâcher la surprise de la lecture, est comme un fil rouge qui se retrouvera tout au long de cet ouvrage ; et grâce à cette cohérence, les preuves « matérielles » qui, au début, faisaient défaut, s’accumuleront invariablement tout au long des chapitres d’après.

Ne soyez pas surpris aussi de voir certaine illustrations en anglais, puisque mon travail a été repris essentiellement par des médias US, contrairement, et c’est un paradoxe, à son pays source d’origine, la France.

Enfin, je tenais à remercier tous ceux qui de près ou de loin m’ont aidé dans ma tâche et spécialement Fabien et Isabelle.

Sommaire

LES CLÉS DE LA PYRAMIDE

QUATRE COUDÉES, QUATRE CLÉS

C’est la première découverte après l’écriture du premier livre, celle qui me dévoile le responsable... Je reprochais aux Bâtisseurs de ne pas nous l’avoir indiquée clairement, et au moment où m’est apparue la réponse, j’ai été littéralement choqué tellement elle était sous mes yeux…

Il s'agit du deuxième plus important message transmis par l'architecte de la pyramide, il est dans le symbolisme pur, afin de nous transmettre plusieurs informations, n’essayait donc pas d'y trouver une précision diabolique, celle-ci a été réservée par l'architecte, au premier message, où nous atteignions la perfection, comme vous allez pouvoir le constater dans le nouveau chapitre du livre. Mais si nous mettons rétroactivement tout cela en perspective, alors cette apparente imprécision (99.87 % quand même...), se révèle être au contraire, une prouesse extraordinaire et un défi à l'intelligence humaine.

Mars 2015

Les quatre Coudées de l’Égypte Antique

Voici le résultat de mes recherches que je souhaite partager avec vous.

Beaucoup se demandent pourquoi s’acharner sur les coudées Égyptiennes ? Parce que, nous pensons que derrière les coudées, se cachent des symboles et des rapports mathématiques universels, perdus avec le temps.

Une brève parenthèse pour saisir la façon dont j’ai découvert qu’il y avait quatre coudées à partir d’extraits de discussion sur le Forum d’Égyptologie où ma théorie était débattue.

Un message qui prend tout son sens lorsque je n’avais, que trois coudées.

« Je me souviens avoir posté ça sur un commentaire : « Nouvelle Théorie Coudée » et mes trois Coudées :

On s’aperçoit qu’il y a une coudée de plus (voir photo ci-dessus) et je l’avoue, pour le moment, je n’ai pas de réponse à apporter ; mettons-la de côté pour l’instant et observons les trois autres.

Dites-moi honnêtement quel était l’intérêt pratique pour les Égyptiens de compter quatre coudées ?

C’est un non-sens et source de complication dans la vie quotidienne.

Mon hypothèse met en évidence le sens caché de ces différentes coudées »

Quand je contestais la coudée officielle 0.5236m avec mon débatteur (Thierry, sur le forum d’Égyptologie à propos de ma nouvelle théorie) et qui me fait une belle démonstration mathématique :

« Très belle démonstration claire et limpide. Je l’ai lue et mon premier réflexe d’humain primaire a été de rechercher « la p’tite boulette »… Puis je me suis mis à y réfléchir.

Comme je ne peux pas contester ta valeur 0.5236 et que je ne peux pas aussi dans le même temps rejeter mes propres coudées, non pas par ego, mais par les résultats et les découvertes qu’elles procurent… Il y a quelque chose qui cloche…»

J’ai découvert des choses incroyables révélées dans mon livre, et qui étaient littéralement sous nos yeux mais que personne n’a vues ! Pourquoi ? Parce que nous ne regardions pas de la bonne manière...

Et j’ai le sentiment qu’avec les Coudées, c’est exactement la même chose. Notre esprit s’est complètement figé sur UNE Coudée et jamais la bonne question ne s’est posée :

« Et s’il n’y avait pas une Coudée, mais uniquement des rapports mathématiques ? »

Se dire que les dimensions de la Pyramide ne nous offrent pas une, mais plusieurs informations en même temps...

Chaque Coudée, qui est une relation mathématique, agirait d’une certaine façon comme un filtre, dont chacune, donnerait une information.

Si au lieu de nous battre avec nos Coudées, nous les unissions... »

« Coudée royale, Coudée sacrée, Coudée Remen, Petite Coudée chacune reliée à un rapport mathématique et tout s’explique... »

Mon débatteur me montre une représentation mathématique de la Chambre du Roi :

La somme de tous les exposants des racines est égale à 100.

Question aux égyptologues officiels :

« Quelqu’un sur ce forum a t'il un décompte des blocs constitutifs de la Chambre du Roi ? »

Réponse :

« Mur Sud : 36 / Mur Nord : 28 / Mur Ouest : 18 / Mur Est : 17 Total : 99 ! Il s’en est fallu d’un poil !

Pour être honnête, un bloc du passage intermédiaire entre la chambre des herses et la chambre du roi déborde légèrement sur le mur Est de cette dernière, ce qui porte le nombre de blocs à environ 99,2. »

99,2…soit 0.2 bloc ? Ou il y a un bloc, ou il n’y a pas de bloc, on croit rêver.

Bref, vous avez compris...

Et c’est avec ce détail que j’ai compris que la Coudée 0.5236 avait une fonction.

Tout d’abord, en développant leurs valeurs et les significations symboliques au travers d’une photo pour mieux appréhender leurs formules.

Les coudées sont liées au Nombre d’Or : 1,618 et aux trois figures géométriques de base, le carré, le cercle et le triangle.

Ne soyez pas surpris de voir des rapports mathématiques, convertis en dimension métrique, le motif vous apparaîtra au fil de la lecture et des démonstrations.

C’est la Coudée officielle, point de départ dans le plan des Bâtisseurs.

Employée dans toute sa précision, elle symbolise les mathématiques, la géométrie, le langage utilisé.

Pour des raisons pratiques je conserve le terme « coudé » même si cela ne s’applique pas archéologiquement aux trois autres démontrées ci-dessous.

Elle correspond au côté d’un carré ayant un périmètre égal à Ф

= Ф÷ 4 = 0,40

Elle symbolise le carré (¼ d’un carré) et la Lune.

Elle correspond au diamètre d’un cercle de périmètre égal à Ф

= Ф÷ Pi = 0,51

Elle symbolise le cercle et le Soleil.

Il y a tout simplement à « marier » le cercle et le carré pour obtenir une nouvelle coudée, celle du triangle.

Leur union est (0.40 + 0.51) / 2 = 0,455

Elle symbolise le triangle, la pyramide, la Terre.

À chaque pyramide est associée une coudée qui est lui propre à l’exception de la Pyramide de Khéops qui est la Pyramide Maîtresse, la mère de toutes les Pyramides, et c’est elle qui va nous permettre de décrypter le plan des Bâtisseurs.

Les dimensions de la Pyramide symbolisent en premier lieu les trois figures géométriques de base, le carré, le cercle et le triangle ; exactement comme les trois coudées.

Dans ce chapitre je vais à l’essentiel, vous trouverez le décodage complet dans les prochains chapitre.

Pour être le plus lisible et compréhensible au plus grand nombre d’entre vous, je vais vous expliquer les similitudes et « coïncidences » sous forme de dessins et de symboles.

Le décodage des dimensions

La première illustration parle d’elle-même, elle explique que la pyramide est mathématiquement une sphère quelconque.

Circonférence Terre 40 075 par l’équateur, 40 007 par les pôles.

Les plus récentes dimensions archéologiques de la pyramide sont utilisées.

En langage mathématique : 1 ÷ (2 x Pi) soit 0,1592, pour une véritable sphère et que la Terre, par ce rapport, n'en est pas parfaitement une...

La suivante montre que cette ½ sphère est la Terre par ses dimensions.

Les Trois coudées vont agir ici comme trois clés d’ouverture des Mystères de la Pyramide de Khéops et révéler le plan des Bâtisseurs.

Les Coudées sont notées ici à deux chiffres après la virgule.

Le code 450+1 des Bâtisseurs sera expliqué dans le prochain chapitre et décortiqué tout au long de l’ouvrage.

Pour les égyptologues qui me demandent des preuves archéologiques : la circonférence de 40.000 de la pyramide de Khéops correspond aussi aux 40.000 vases retrouvés sous la pyramide de Djoser1

Sur mes précédents croquis je faisais intervenir ma coudée Lune directement sur un côté de la Pyramide, mais je me suis rendu compte, après coup que c’était une erreur, car prendre un côté de la pyramide s’était tomber sur la Lune, puisqu’elle mesure le quart de la terre.

L’on s’aperçoit, dans le même temps, de l’extraordinaire profondeur du plan des Bâtisseurs, puisque la Coudée Lune vaut pour rappel ¼ d’un carré, qui lui-même symbolise la maison, la demeure, dans d’innombrables cultures...

J’ai donc pris conscience de mon erreur d’appréciation, et que la coudée lune n’intervenait pas ici.

Quand j’ai découvert, pendant l’écriture de mon livre, que la Pyramide symbolisait la Terre, je m’étais amusé à faire des comparaisons entre les deux autres Pyramides et d’autres planètes, mais je n’avais trouvé, à ce moment-là, aucune similitude.

Néanmoins, j’ai toujours eu l’étrange intuition que Mykérinos (la plus petite) pouvait représenter la Lune. Alors j’ai refait mes calculs avec LA BONNE CLÉ, la coudée Lune.

Les mesures utilisées.

Beaucoup de disparités dans les mesures officielles de 102m à 109m…

Un peu logique, vu qu’elle est vieille de plus de « 4000 ans » et surtout qu’elle est la plus petite et donc la plus fragile.

La base de la pyramide n'est pas un carré presque régulier de 104,6 m de côté, comme annoncé par Wikipédia Fr, ceci est une supposition. Wikipédia USA donne 108.5m et Britannica Encyclopdia, 109 m (soit 100 %...) 2 à l'origine de sa construction. Je conserve par principe l'illustration de 2015.

Si la pyramide de Mykérinos symbolise la Lune, que fait la pyramide de Khéphren entre la Terre est la Lune ?

Capture d’écran Google Earth

La Pyramide de Khéphren devrait prendre logiquement le sens d’une autre planète, et comme il n’existe aucune planète entre la Terre et la Lune, les Bâtisseurs nous envoient un message :

cette Planète est une ANOMALIE.

J’ai découvert des informations et des messages incroyables en rédigeant mon premier livre, mais il me manquait un élément de taille : LA CAUSE.

Je n’ai jamais cru à cette théorie de planète vagabonde.

Elle résout pourtant l’idée de l’avertissement et donc d’une cyclicité obligatoire.

Je ne rentre pas plus dans le sujet, tant il y a d’informations sur le web, à ce propos, la théorie d’une autre planète dans notre système solaire est de plus en plus évoquée par des astronomes officiels, alors que pendant des années la NASA à toujours démenti cette possibilité...

Ce qui suit est assez plaisant et c’est le genre d’énigme que j’apprécie résoudre. Dans leur plan d’ensemble, les Bâtisseurs usent de toute leur énergie et de leur intelligence pour nous léguer des informations, donc si nous suivons leur raisonnement, nous devrions avoir des informations sur cette Pyramide, et donc sur cette planète. Vous me suivez ?

Comme je me familiarise avec la méthode de calcul cela va être très rapide.

Oui mais, quelle coudée utiliser ? Coudée Terre, Lune, Soleil ? Impossible.

Donc…il me manque une Coudée...

Une cinquième coudée ?

Et c’est là où je suis fier de moi, car je sais où elle est cachée :-)

DANS LA CHAMBRE DU ROI.

Il y a dans la Chambre du Roi un élément qui m’avait toujours titillé…

Prenez 2 mn pour la trouver. J’ai, pour ma part, mis 1 mn pour la trouver, 5 mn pour la modifier et 6h pour reprendre la première solution !

Et celui qui me dit que l’étalon c’est « le gars allongé »…Il sort …:-)

Les petits trous m’avaient toujours intrigué et je savais, au fond de moi, qu’ils avaient une utilité.

La thèse sur ces trous, communément admise, était qu’ils servaient à bloquer le couvercle sur le « sarcophage » mais pourquoi alors les Bâtisseurs ne les ont-ils placés que sur un côté ? Parce que ne sont donc pas des trous prévus pour un simple système de blocage, mais la symbolisation de quatre étalons et donc de quatre coudées.

J’ai désormais en mon raisonnement trois coudées astres (Lune, Terre et Soleil) la quatrième est celle de la planète X.

La longueur totale est 227cm63 donc :

Coudée x = 2.2763 -0.51-0.45-0.40 = 0.9163

Nous comprenons aussi maintenant, pourquoi les Bâtisseurs ont voulu attirer notre attention sur le volume, avec les propriétés géométriques du coffre (le volume extérieur du coffre correspond au double du volume intérieur)

Maintenant que nous avons la cinquième coudée et que nous avons les dimensions de la pyramide nous pouvons calculer sa taille.

Khéphren 215m

Il y a beaucoup de subtilités et de pièges à éviter.

J’ai d’ailleurs dû rectifier la taille, car j’ai suivi ma pensée au lieu de suivre la logique. C’est-à-dire que j’avais obtenu 9450 km au départ du calcul mais je pensais que c’était une erreur, car la pyramide de Khéphren aurait dû être plus petite que Mykérinos.

J’ai modifié le calcul avec la Coudée royale pour trouver une dimension à peu près similaire à la pyramide (43 000 km) mais je ne suivais plus un cheminement logique et donc je trahissais toute la cohérence.

J’ai saisi alors la signification de la grande taille de Khéphren par rapport à ses dimensions : c’est sa MASSE.

Elle est presque aussi massive que la Terre avec la taille de la Lune.

Date de son retour ? Nous le verrons plus loin dans le livre.

Terre, Lune et la Planète X qui est lié au Sphinx, un lion, un prédateur, un danger...

Et tout cela, uniquement avec des pierres…

Mise à jour nouvelle édition : cet article est malheureusement authentique.... Les nouvelles découvertes réalisées au mois de juin 2018 ont confirmé ce décodage. Elles sont visibles dans une vidéo3, car La somme des nouvelles informations nécessiterait pratiquement un second livre.

"le mot même pyramide signifiant le dixième de toute chose." A.Dufeu, membre de l'Institut Égyptien et de la Société des Etudes Historiques de Paris, (je devais multiplier par dix certaines dimensions.) Toujours d’après lui, le coffre de la chambre du roi, n'est qu'une grosse boite à étalons4...


1 Musée Bibliotheca Alexandrina http://antiquities.bibalex.org/Collection/Detail.aspx?lang=en&a=666)

2 Pyramids of Giza, https://www.britannica.com/topic/Pyramids-of-Giza#ref257550

3 « Pyramide de Khéops, la fin du mystère », https://youtu.be/3nvrE4TYiYg

4 Découverte de l'âge et de la véritable destination des quatre pyramides de Gizehe... par A. Dufeu. Éditeur : Vve A. Morel (Paris), 1873. Page LIII http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k61032002/f68.item.r=dixieme

LE CODE + 1 DES BÂTISSEURS

Cet article est antérieur aux Clés de la Pyramide, c’est lui qui m’a permis son écriture grâce à ce fameux code+1. Il est nécessaire que je l’insère ici, même s’il y a une légère redondance, ceci pour bien comprendre mon cheminement et ce fameux code, car nous allons le retrouver tout au long du livre.

Beaucoup d’articles ont été écrits sur les dimensions de la Grande Pyramide avec la coudée « officielle » de 52,36 cm, mais ce n’est pas avec celle-ci que je vais vous montrer et révéler des choses incroyables, mais avec des coudées que beaucoup ignorent et qui ont été gardé secrètes...

Pour commencer, prenez les deux plus célèbres nombres de l’Univers... :

- Phi le nombre de Dieu 1,618 et Pi le nombre transcendantal par excellence 3,1415…

- Divisez ces deux nombres entre eux.

- Vous obtenez 0,515036. (Rappelez-vous de ce résultat pour la suite)

Maintenant, allons sur Wikipédia vérifier les dimensions de la Pyramide5

Voici une capture d’écran de la page Wikipédia.

Observez la valeur de l’inclinaison…Inclinaison 51°50’34"

Incroyable, non ? Surtout qu’il s’agit d’une valeur en degrés et minutes !

Mais ce n’est pas fini ! Pour la signification des dimensions, nous calculerons avec deux chiffres après la virgule pour ces coudées, car nous parlons ici de symbolisme, quoi que…

La longueur de l’arête, qui monte au sommet de la pyramide avec cette pente est de 186.52m

Divisez cette longueur par la valeur de 0,51.

Vous obtenez 365,72 qui correspond approximativement au nombre de jours dans une année solaire !

Vous concevrez par la suite que cette étrangeté mathématique de Phi ÷ Pi figurait aussi une autre fonction qui est sensationnelle.

0,51 correspond au diamètre d’un cercle de circonférence de 1,618 et nous pouvons nommer cette coudée : « coudée du Cercle ou coudée du Soleil. »

Continuons avec le carré.

Le côté d’un carré de périmètre 1.618 est de 0,40.

Je vais appeler cette coudée, la « coudée Carré » ou « coudée Lune. »

Nous déployons l’argument avec le triangle, mais cette fois-ci d’une manière plus symbolique…

La vie sur Terre est possible grâce au Soleil et la Lune.

Je « marie » le Soleil et la Lune pour obtenir la troisième coudée, celle du triangle ou la coudée de la Terre.

Cela nous rappelle quelque chose…

L’Homme de Vitruve, léonard de Vinci

Cette valeur correspond à la coudée Pêchys que vous avez pu remarquer sur la photo au tout début de l’ouvrage.

Maintenant, regardons les dimensions de la base de la Pyramide :

Dans un précédent article et dans le livre initial je développais une théorie claire, logique et cohérente sur l’interprétation des mesures de la Pyramide de Khéops.

Malheureusement il y avait un souci au niveau de la dimension de la base pour que cela fonctionne d’une manière parfaite.

Pour la base j’obtenais une valeur plus proche de 451 Coudées cercle alors que nous devions en avoir plutôt 450 pour être dans mon raisonnement et obtenir 1000 Coudées triangles

Comme cela ne pouvait pas être une erreur des Bâtisseurs, je pensais donc que cela venait probablement d’une mauvaise estimation de la base en mètre... Mais il y avait une autre possibilité…

Les Bâtisseurs ne voulaient pas un résultat de 450 Cc mais bien 451 Cc

Ainsi, 451 n’est pas une erreur, mais une volonté.

Et c’est par hasard, au travers d’un document sur les codes secrets des Francs-maçons, que j’ai appris que, l’un des plus célèbres monuments des U.S.A, la Statue de la Liberté à New York, inclut cet étrange code + 1 dans ses dimensions : 151 Pieds et 1 Pouce !

Code que l’on retrouve aussi dans les dimensions de notre Tour Eiffel puisque elle mesurait à l’origine exactement 300m + 1m !

La tour Eiffel mesure 324m, actuellement. Curieusement, elle n’a pas cessé de grandir en fonction des époques, initialement elle ne mesurait « que » 312m, mesure prise au sommet de la hampe du drapeau tricolore, le point le plus haut. Le sommet de la tour, c’est 301m, sans le drapeau.6

Les architectes de ses monuments, connaissaient ce code +1 et ils étaient des Francs-maçons…

Ce code + 1 qui provient de la Pyramide, est une signature des Bâtisseurs, un langage.

Il nous parle par le biais des mathématiques, de la géométrie, de la langue universelle.

Essayons à présent de comprendre la signification du 451 selon ce langage.

Vous allez voir à quel point cette pyramide est d’une grande et mystérieuse, profondeur mathématique ; ce qui vous sera révélé au fur et à mesure du livre.

Nous aurions dû avoir 450, donc nous pouvons écrire 451 de cette manière : 450 + 1 (+ signifie addition.)

Comme c’est un langage je vais donc additionner.

La somme de ces chiffres = 9 et nous obtenons maintenant :

450 1 9

Maintenant multiplions par 4 pour notre périmètre (rappel 450 1 9 c’est la valeur d’un côté du « carré » qu’est la base de notre Pyramide.)

1800 4 36

Prenons le Zéro de trop de 1800 et donnons-le au 36.

180 4 360

180 = les 180° du triangle (la somme des trois angles d’un triangle fait toujours 180°)

4 = les quatre cotés du carré.

360 = les 360° du cercle.

David Nash Pyramid, Sphere & Cube 1997-8

Grâce au +1, les dimensions de la Pyramide représentent comme les trois coudées, les trois figures géométriques de base : le triangle, le carré et le cercle.

Continuons dans le décodage :

Si je convertis les 450 coudées cercle de ma base avec la coudée triangle ou Terre (0.45) j’obtiens exactement 1000.

Nous avons donc un carré naturel de côté 1000 et un périmètre de 4000 !

Et comme nous avons vu que la base symbolise aussi un cercle, nous avons donc aussi un cercle de circonférence 4000.

J’ai mis trois jours à comprendre la signification de ce 4000...c’est tout simplement la Terre à une autre l’échelle.

La circonférence de la Terre par les Pôles (l’équateur subit la force centrifuge) est de 40.000 km (à 7km prés)

La Pyramide représente notre planète avec ses dimensions !

La Terre est un carré (symbole de la maison) par ses dimensions, une sphère par sa nature, et la Pyramide, l’union parfaite entre ces deux figures.

Tout est limpide...

La Pyramide symbolise notre planète, la Terre, notre maison…

451 décomposé d’une autre manière nous avons :

45 0 1

45 = coudée de la pyramide (0.45) = la Terre

Il nous reste le 0 et 1

Cette autre signification vous sera dévoilée dans le chapitre intitulé « L’Incroyable Découverte » ainsi que dans le nouveau chapitre où nous découvrirons la véritable origine du +1...


5 https://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_de_Kh%C3%A9ops

6 http://www.merveilles-du-monde.com/Tour-Eiffel/Dimensions-de-la-tour-Eiffel.php

ANNEXE PLANÈTE X

Khéphren figure la planète x, face au Sphinx avec une partie de son revêtement.

Aspect de la Pyramide de Khéphren.

À l’origine, la pyramide était recouverte d’un parement de granite rouge d’Assouan pour les premières assises depuis sa base 7

À l’origine, le parement de granite rouge recouvrait la pyramide sur les premières assises…Les Bâtisseurs, en parant la pyramide de deux revêtements de façade différents, nous indiquent la taille par rapport à sa masse, ce qui confirme mon raisonnement.

Leur manière de représenter un corps physique est plus évoluée que la nôtre.

Ils intègrent le facteur masse (la matière) en plus des dimensions spatiales.

Si vous aviez sous les yeux deux objets parfaitement identiques, mais dont l’un serait deux fois plus lourd que l’autre, vous ne vous en rendriez pas compte, pourtant cela change tout !

Mais la raison principale est, en ce qui nous concerne, c’est que les effets gravitationnels d’une planète dépendent, non pas de sa taille, mais de sa masse et que l’incohérence de la taille de la Pyramide avec ses dimensions, s’explique par la nécessité de nous transmettre cette information.

Cette information nous est aussi signifiée par la pente 8de Khéphren, qui est de 4/3 , le taux que l'on retrouve dans la formule pour calculer le volume d'une sphère !